Cette année encore nous sommes invités par Anne et Hubert dans le Morvan. La période du brame est toujours un moment magique à vivre chez eux fin septembre. La forêt toute entière vibre des appels des cerfs qui tentent de rassembler leur harde.

Je suis parti un peu avant le lever du jour. Mon affût est sur un tas de grumes. Je surplombe presque le haut de la colline qui me fait face. Derrière moi un bois ou j’entends fouir les sangliers sans les voir. Je me sens bien perché sur mon tas de troncs.  J’aurai le soleil à ma droite,  du coup je devrais bien voir les animaux qui sortiront des bois en contrebas à gauche. En attendant la nuit résonne des brames qui se répondent. De temps en temps les claquements des bois laissent deviner un combat de cerf. Ils s’affrontent pour la domination du plus grand nombre de biches.

Plusieurs animaux passent en contrebas de la colline Je les vois aux jumelles sans pouvoir les photographier. Puis la chance me sourit et passent à portée d’objectif un grand cerf elaphe, une biche égarée, une petite harde, un sanglier et un daguet qui perd ses velours. Merveilleux.

En rentrant je prends soin de marcher sous le vent en passant par la grande prairie où j’avais pu approcher un faon à quelques mètres lors de mon premier séjour à Belleperche.  Là c’est un brocard qui broute tranquillement avant de me repérer. Il fait quelques bonds me regarde à nouveau quelques instants et disparait dans la pinède.

Belles rencontres. Je rentre tranquillement les yeux encore plein de ces images que je vais pouvoir partager avec Anne et Hubert qui sont toujours aussi fascinés par ce spectacle extraordinaire. Ces photos pour les remercier de leur chaleureux accueil, de leur table toujours ouverte et des bons moments passés en leur compagnie.

 

Le très beau Cerf elaphe…

 

Une biche …

 

La harde…

 

La harde au petit trot…

 

La harde pose pour la photo…

 

Un sanglier passe …

 

Le daguet qui perd ses velours…

 

 

Le brocard.

 

0 58