Éclatants et furtifs tout à la fois, les plongeons du Martin-pêcheur sont difficiles à saisir. Parfois il remonte le bec chargé d’un petit poison mais cette fois ci il disparaitra dans les ajoncs de la vallée des Traouïero en ne laissant qu’un trou dans l’eau. Les poisons ont eu chaud mais ce n’est que partie remise…partie de pêche bien sur !

9